JEAN-YVES METAYER-ROBBES

21 juillet 2017

LE NOUVEAU CAPITALISME MONDIAL

  Si la question de l’homme est fondamentale pour la philosophie et la philosophie politique, pour le monde du "capitalisme financiarisé mondialisé " l'être humain n'est qu'un élément de la chaîne qui doit produire toujours plus de richesse. Comment devons-nous penser l’humanité de demain ? L’homme comme individu doit-il revoir son rapport à l’humanité ? L’homme est-il encore doué de générosité, de solidarité et du sentiment de fraternité ? L’humanité serait-elle relative à nos désirs ? Avons-nous le « désir de raison »... [Lire la suite]
Posté par acpafpe à 09:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2017

POUR UNE SOCIETE ETHIQUE QUI RASSEMBLE SUR DES VALEURS FONDAMENTALES

  Lorsqu' Aristote dit que "l’absence de communauté ethnique est un facteur de guerre civile", que veut-il dire ? je pense plus précisément que c'est l'absence de "communauté éthique" qui en est plutôt la cause principale. En effet, je rappelle qu' une ethnie est un ensemble de personnes qui partagent la même culture, la même langue, les mêmes traditions, les mêmes coutumes, qui se transmettent de génération en génération. Dans telle ou telle " culture " peut se forger ( ou pas ) une éthique. Le " comment... [Lire la suite]
Posté par acpafpe à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 juin 2017

VOTER AVEC CONSCIENCE

Posté par acpafpe à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2017

DE LA VOLONTÉ DE FAIRE / JEAN-YVES MÉTAYER-ROBBES

Le devenir du sujet dépendrait de ce qu’il parvient à créer, à mettre en mouvement ; le sens du mouvement ne préexisterait pas, il s’agirait de le composer, de l’orienter à partir de ce que nous sentons, connaissons et surtout de ce que nous voulons et pouvons faire. Le vouloir faire, le vouloir construire et le pouvoir agir seraient les moteurs du sens de notre vie permettant de ne pas stagner dans la passivité en se contentant de regarder ce qui « est ». Exister, c’est à la fois vouloir et être capable de... [Lire la suite]
Posté par acpafpe à 09:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2017

VERS UN NOUVEAU MODÈLE ECONOMIQUE ET SOCIAL ?

    Avant de débattre sur certains sujets comme la dynamique de croissance, la relance économique ou l’augmentation du pouvoir d’achat des français comme le fait régulièrement l’ensemble de la classe politique quelques semaines avant des élections, ne serait-il pas plus constructif et plus sage de réfléchir d’abord sur la conception de l’économie que nous souhaitons pour la nation ? Une première constatation est évidente : le modèle économique et social de la France est dépassé et les français ne... [Lire la suite]
Posté par acpafpe à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2017

POUR NE PLUS CÉDER AU SYSTÈME PAR JEAN-YVES METAYER-ROBBES

  Monsieur le ministre Macron et ses équipes veulent nous imposer un modèle de société de surconsommation et de surproduction  totalement dépassé. La France de monsieur le ministre de l’économie Macron, ce serait la France du chacun pour soi , une France de l’égoïsme, avec un nombre de chômeurs de plus en plus élevé et des salariés de moins en moins rémunérés. Il n’y aurait donc aucune augmentation du pouvoir d’achat, aucune relance de l’activité économique. Tout ce que raconte monsieur le ministre Macron n’est que... [Lire la suite]
Posté par acpafpe à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2017

RASSEMBLEMENT POUR UN NOUVEL HUMANISME

  Le matraquage médiatico-politique de la caste ultra-libérale est une manipulation des esprits. Il s’agit même d’un viol collectif envers les nations et les peuples auxquelles on tente d’arracher ce qui reste de leurs racines culturelles en détruisant toutes valeurs spirituelles pour les remplacer par la seule et unique doctrine de l’argent roi. Le viol c’est lorsque l’on oblige un être humain à faire ce qu’il ne veut pas en le rabaissant, en l’humiliant, en le détruisant dans ce qu’il a de plus profond. La classe des... [Lire la suite]
Posté par acpafpe à 10:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 mai 2017

REHUMANISONS LA SOCIÉTÉ

Face à l’obscurantisme des officines mondialistes de l’ultra-libéralisme, face à ce nouveau courant appelé « l’économisme total » pour lequel la seule philosophie est celle des statistiques et des revenus du capitalisme sauvage, financiarisé et mondialisé, un nouvel humanisme doit maintenant  réinstaller la lumière à tous les étages de la société occidentale. Nous avons laissé s’éteindre la petite flamme qui guidait le chercheur de vérité. Je pense qu’il est temps de renouer avec la pratique philosophique si nous... [Lire la suite]
Posté par acpafpe à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2017

LE NOUVEAU CLIVAGE EST ENTRE LE HAUT ET LE BAS

Jean-Yves Métayer-Robbes Docteur Honoris Causa en philosophie  
Posté par acpafpe à 20:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2017

AUCUNE DÉMARCHE INTELLECTUELLE QUALITATIVE

Jean-Yves Métayer-Robbes Docteur Honoris Causa en philosophie  
Posté par acpafpe à 14:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2017

TERRORISME ISLAMISTE A PARIS

 
Posté par acpafpe à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2017

DU DYSFONCTIONNEMENT DE L'ORGANE POLITIQUE

" Cette limitation du fonctionnement politico-intellectuel entraîne immédiatement un dysfonctionnement de " l'organe politique ". Posons-nous la question de l'utilité du " parti politique " lorsque celui-ci se limite à sauvegarder son intéret particulier."   Jean-Yves Métayer-Robbes
Posté par acpafpe à 13:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2017

DU DÉSIR D’OBJECTIVITÉ

" Aussi pouvons-nous penser qu'en abscence de désir d'objectivité, c'est l'existence politique de l'individu ( et du groupe ) qui est remise en cause. " Jean-Yves Métayer-Robbes
Posté par acpafpe à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2017

ETRE EN CHEMIN

Loin de dire une banalité, Albert Einstein ne nous invite-t-il pas à continuer notre chemin, même lorsque la route n'est plus indiquée ? Le principe vital serait d'avancer pour être dans le mouvement de la vie, sans doute aussi en faisant davantage appel à notre intuition, sans pour autant délaisser la raison, car c'est bien la raison qui nous ferait rester dans la course, même si nous ne savons pas encore ce que nous allons trouver en chemin ... Jean-Yves Métayer-Robbes Docteur Honoris Causa en philosophie
Posté par acpafpe à 18:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2017

UNE SOCIÉTÉ QUI SONNE JUSTE

Est-ce au marché ou à l'état de construire une société " juste " , le marché veut-il et peut-il le faire ? L'état le veut-il aussi ? S'en donne-t-il toujours les moyens ? Nous voyons que les notions de volonté et de choix politique sont à la source de cette conception de société. Aussi, je suis de ceux qui aspirent à une société qui sonne " juste " quand on l'écoute, un peu comme une symphonie que le compositeur à écrite avec l'intelligence du cœur et pas "juste" à mes oreilles, mais à celles de toute l'humanité. Je pense que la... [Lire la suite]
Posté par acpafpe à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2017

LE PORTEUR D'UN PROJET ...

Le porteur d'un projet de société est aussi important que le projet en lui-même.   Jean-Yves Métayer-Robbes
Posté par acpafpe à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2017

SORTIR DE L’ÉCONOMISME TOTAL

Le mondialisme a installé sa propre philosophie que l'on peut appeler " l'économisme total " où règnent les courbes et les statistiques au détriment de l'être humain. La France "libre" doit s'opposer à ce système et revenir vers une philosophie du respect, de la justice et de la liberté. De même, le retour à une économie de marché régulée et maîtrisée permettra aux citoyens de se libérer du "capitalisme financiarisé mondialisé" qui bouleverse tous les équilibres dans la société. Jean-Yves Métayer-Robbes Docteur Honoris Causa en... [Lire la suite]
Posté par acpafpe à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2017

LA CHABANISATION SERAIT-ELLE EN MARCHE ?

Néologisme politique français : ajout du suffixe -iser à Chaban, nom sous lequel était familièrement connu Jacques Chaban-Delmas, ancien premier ministre de Georges Pompidou, qui, à l'occasion de l’élection présidentielle de 1974, fut largement distancé par Valéry Giscard d’Estaing dès le premier tour alors qu’il apparaissait comme susceptible de l’emporter. En effet, bien que majoritaire à la droite de l’échiquier politique, son propre parti politique, l’UDR qui représentait la famille gaulliste, s’est déchiré en deux camps. Sous... [Lire la suite]
Posté par acpafpe à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2017

LES AFFICHES SONT SORTIES

Posté par acpafpe à 20:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2017

VOTONS AVEC CONSCIENCE

 
Posté par acpafpe à 09:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]